Dans un premier temps...

  • Collecter en France auprès des revendeurs de matériel médical, maisons de retraites et particuliers, remettre en état si besoin, et stocker du matériel paramédical (fauteuils roulants, déambulateurs, cannes, cannes blanches, prothèses, systèmes auditifs...)

  • Expédier, distribuer nous-même et installer (en fonction du type de matériel) ce matériel en Afrique dans des centres de rééducation des personnes handicapées et dans des associations de handicap physique, en le remettant, dans la mesure du possible, directement aux personnes concernées.

  • Trouver des donateurs pour financer le transport du matériel.

Dans un second temps...

  • Ouvrir une antenne de l'association dans le(s) pays d'Afrique où le matériel est acheminé régulièrement pour y créer un lieu où les Africains en stuation de handicap pourront venir faire réparer le matériel qui sera détérioré en fonction de l'utilisation, notamment pour tout ce qui concerne les fauteuils roulants.

  • Former un ou plusieurs orthoprothésistes dans le(s) pays d'Afrique où le matériel est acheminé régulièrement à la fabrication ou à l'adaptation de prothèses de membres inférieurs, voire supérieurs par l'intermédiaire d'un orthoprothésiste français qui viendrait en Afrique avec des personnes de l'association.

Notre idée est de développer au maximum l'autonomie des personnes handicapées moteur africaines afin qu'elles soient intégrées dans la société comme des citoyens à part entière. Et le premier pas vers cette autonomie passe par leur mobilité.